Français     English
Pour un monde en Paix
A l'invitation du Vénérable Dagpo Rimpotché

La démarche

Citoyens de tous continents et de toutes cultures, ensemble exprimons notre souhait d'un monde en paix, dans le respect de chacun et la reconnaissance de sa dignité intrinsèque.

« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »
« Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité », il y a 60 ans, était proclamée la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

De leur côté, depuis plus de 2500 ans, des millions d'Asiatiques répètent chaque jour : « Si seulement tous les êtres pouvaient échapper à la souffrance et aux causes de la souffrance, si seulement ils pouvaient accéder au bonheur et aux causes du bonheur ! Moi-même je ferai en sorte qu'il en soit ainsi. »

Avec tous ceux qui soutiennent de tels principes, le mercredi 25 juin à Paris, berceau des Droits de l'Homme, réunissons-nous pour affirmer, haut et clair, nos légitimes aspirations à ce que tous les êtres puissent cohabiter dans l'harmonie !

Chacun avec nos mots et nos sensibilités, laïques ou religieuses, au travers de chants ou de poèmes, de prières ou de vœux, unissons nos voix pour que la paix et le bonheur rayonnent pour tous et partout, car la paix sera universelle ou ne sera pas.

« Pour que la paix et la prospérité fleurissent au plus vite dans tous les pays du monde :
Afghanistan, Birmanie, Cameroun, Chine, Colombie, Corée du Nord, Côte d'Ivoire, Darfour, Égypte, Guinée Bissau, Haïti, Indonésie, Irak, Israël, Kosovo, Mali, Maroc, Mauritanie, Mexique, Mozambique, Pakistan, Palestine, Philippines, République Démocratique du Congo, Salvador, Sénégal, Soudan, Sri Lanka, Tchad, Tchétchénie, Thaïlande, Tibet, Vietnam, et les autres…

Pour que l'humanité progresse dans tous les domaines et dissipe les fléaux qui l’accablent :
les guerres, les génocides, les tyrannies, la pauvreté, les famines, les maladies physiques et mentales, les addictions, les corruptions, les meurtres, les enlèvements, les prises d’otages, la privation des libertés, les tortures physiques et morales, les exils, les viols, l’esclavage, le racisme, la xénophobie, la ségrégation, l’homophobie, les maltraitances, les maux de la jeunesse comme de la vieillesse, le chômage, les harcèlements, le non accès à l’instruction, aux soins ou au logement, la solitude, les dépressions, les séparations…

Pour que l'environnement soit préservé, pour le bien des générations présentes et futures, et que cesse la surexploitation des ressources, les pollutions généralisées, la déforestation, pour que les animaux également soient traités avec le respect qui leur est dû,

Pour que la sagesse et le discernement deviennent nos valeurs communes, pour que la solidarité remplace l’égoïsme, pour que tous les souhaits raisonnables des êtres puissent rapidement se réaliser,

Avec énergie et conviction, réunissons-nous pour édifier ensemble un monde de paix fondé sur l'équité et le respect
mutuel.
»